AREVA remporte le contrat de démantèlement des équipements internes de la cuve du réacteur de Superphénix

Communiqué de presse

01 décembre 2015

AREVA annonce la signature d’un contrat de plusieurs dizaines de millions d’euros avec EDF portant sur le démantèlement des équipements internes de la cuve du réacteur Superphénix, à Creys-Malville.

Le contrat porte sur les études préalables, la qualification des procédés, la fabrication des outils et les travaux de démantèlement des équipements. Le marché comprend également le conditionnement des déchets, notamment ceux fortement radioactifs. La prestation sera réalisée par l’activité Démantèlement et Services d’AREVA, leader français du secteur. Elle devrait se poursuivre jusqu’en 2024 et mobilisera plus de 50 personnes en phase de pic de chantier.

La découpe des équipements internes de la cuve du réacteur de Creys-Malville est un chantier exceptionnel à double titre. Premier démantèlement de tels équipements sur un réacteur de plus de 1000 MW en France, les opérations feront appel à des technologies de premier plan développées sur-mesure. L’ambiance radiologique au sein de l’installation impose l’utilisation exclusive d’outils télé-opérés, tels que des robots d’intervention ou des bras de manipulation. De plus, la complexité d’intervention requiert une découpe précise des différents éléments. Pour cela, les équipes techniques d’AREVA Démantèlement et Services ont mis au point un bras de découpe laser et un système de suivi de trajectoire épousant les formes de la structure et facilitant le travail des téléopérateurs.

Alain Vandercruyssen, directeur d’AREVA Démantèlement et Services, a déclaré : « La mise en commun des savoir-faire d’AREVA en matière de démantèlement, d’ingénierie nucléaire et d’innovation technique nous a permis de proposer une solution différenciante et sur-mesure à EDF. En devenant le premier industriel à démanteler les équipements internes de la cuve d’un réacteur de grande puissance en France, AREVA Démantèlement et Services conforte son statut de leader français du secteur de la déconstruction nucléaire ».

Contacts