Résultats annuels 2015

Communiqué de presse

GROUPE / RESULTATS

26 février 2016

  • La performance des opérations est en nette amélioration
  • Le coût des mesures de redressement impacte lourdement les résultats  

Chiffres présentés avec application de la norme IFRS 5 relative aux « activités cédées, abandonnées ou destinées à être cédées ».

Chiffres clés

 

  • Carnet de commandes : 29 Md€
  • Chiffre d’affaires : 4 199 M€ (vs. 3 954 M€ en 2014, + 1,9 % à p.c.c)
  • Excédent brut d’exploitation : 685 M€ (vs. 471 M€ en 2014)
  • Résultat opérationnel : - 1 388 M€ (vs. - 2 115 M€ en 2014)
  • Résultat net part du groupe : - 2 038 M€ (vs. - 4 833 M€ en 2014)
  • Cash-flow opérationnel : 297 M€ (vs. - 579 M€ en 2014)
  • Cash-flow net des activités de l’entreprise : - 590 M€ (vs. -1 282 M€ en 2014)
  • Endettement net : - 6 323 M€ (vs. - 5 809 M€ en 2014)

Principaux faits marquants de la période récente

  • Mise en œuvre de la feuille de route stratégique :

    . Annonces d’une augmentation de capital de 5 milliards d’euros et de la convergence entre EDF et AREVA sur la valorisation d’AREVA NP (hors projet OL3) ;
    . Cessions de Canberra et d’AREVA TA engagées ;
    . Discussions engagées avec TVO ayant pour objectifs de poser les bases communes d’une coopération pour finaliser le Projet et de régler le contentieux. Les parties s'accordent à constater des progrès significatifs ;
    . Signature d’un protocole d’accord avec CNNC portant sur une possible coopération intégrant un volet capitalistique et un volet industriel ;
    . Décision de créer en 2016 un groupe « Nouvel AREVA » rassemblant l'ensemble des activités du cycle.
  • Consolidation du socle d’activités d’AREVA :

    . Réduction de la base de coûts de près de 4501 millions d’euros en 2015 (dont plus de 3201 millions d’euros d’impacts récurrents en EBE) grâce aux efforts réalisés sur l’ensemble du groupe ;
    . Ouverture en novembre des procédures sociales concernant les plans de départ volontaire.
  • Avancement des grands chantiers :

    . Réalisation des essais à froid sur l’unité 1 de Taishan ;
    . Avancement du chantier OL3 en ligne avec le chemin critique défini en 2014 ;
    . Avancement du chantier Flamanville 3 en ligne avec le calendrier directeur d’EDF de septembre 2015 ;
    . Lancement d’un programme d’essais en accord avec l’ASN sur des calottes forgées analogues à celles de Flamanville 3 ;
    . Revue qualité lancée dans les usines de fabrication de composants.

1 Périmètre des activités poursuivies et des activités cédées, abandonnées et destinées à être cédées

Perspectives financières pour l’exercice en cours

Le cash-flow net des activités de l’entreprise est attendu en 2016 entre - 2,0 milliards d’euros et - 1,5 milliard d’euros, en forte baisse en raison de l’impact des mesures de redressement engagées, des dépenses à encourir sur les grands projets et d’une variation défavorable du BFR.

Liquidité à 12 mois

AREVA a trouvé un accord avec un pool bancaire sur un crédit-relais de 1,1 milliard d’euros destiné à assurer, en complément d’autres ressources, la liquidité de l’entreprise pour l’exercice 2016.

Le Conseil d’Administration d’AREVA, réuni hier sous la présidence de Philippe Varin, a arrêté les comptes clos au 31 décembre 2015. A propos des résultats, Philippe Knoche, Directeur Général, a déclaré :

« Les résultats 2015 témoignent du chemin parcouru cette année, et ouvrent des perspectives favorables pour 2016 et les années suivantes au vu de nos fondamentaux. Le groupe a obtenu un impact très positif de son plan de compétitivité sur les coûts et le cash, malgré un résultat net qui reste en forte perte et dans un contexte de marché toujours difficile en 2015. Cette perte de 2 milliards d’euros est due pour moitié à un complément de provisions sur OL3 et pour moitié aux provisions pour restructurations et aux pertes de valeurs liées aux conditions de marché. En ce qui concerne la liquidité du groupe, l’exercice 2016 est financé et l’augmentation de capital qui sera lancée dans les prochains mois va nous permettre de progressivement redonner un profil positif au groupe. L’année 2016 va constituer une nouvelle étape que nous pouvons aborder avec confiance et clarté dans la mise en œuvre de la restructuration annoncée en 2015 et notamment la prise d’autonomie d’AREVA NP et la création de Nouvel AREVA ».

Contacts