Mines : AREVA et la Namibie renforcent leur coopération stratégique

Communiqué de presse

ÉNERGIE NUCLÉAIRE / MINES

05 mai 2009

Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire d’AREVA, a signé aujourd’hui un accord industriel avec le Ministre des Mines et de l’Energie namibien Erkki Nghimtina en présence du Président de la République de Namibie Hifikepunye Pohamba.

Les partenaires vont créer une société commune d’exploration minière débouchant sur de futures exploitations d’uranium.

Par la signature de ce nouvel accord, AREVA confirme son rôle de partenaire stratégique de la Namibie : le groupe s’engage à accompagner le pays dans sa démarche de valorisation des ressources en uranium du pays et à contribuer au développement des compétences par la formation et l’enseignement supérieur.

Interrogée sur la signature de cet accord à sa sortie de la State House de Windhoek, Anne Lauvergeon a déclaré : "Je suis très heureuse de la confiance que témoigne de nouveau le gouvernement namibien à AREVA après l’attribution de la licence d’exploitation du gisement de Trekkopje et la construction d’une usine de dessalement. Elargissant le spectre, nous allons explorer avec le gouvernement d’autres ressources uranifères sur d’autres territoires. Ce sont les premiers jalons décisifs réussis d’une longue histoire."

AREVA en Namibie

Le groupe développe le projet minier de Trekkoppje dont les premières productions sont attendues en 2010. AREVA construit en parallèle une usine de dessalement d’eau de mer qui couvrira l’ensemble des besoins en eau de la mine de Trekkopje. Le projet Trekkopje emploie actuellement 140 personnes (projets et opérations) et 320 postes sont à pourvoir d’ici juin 2010,  les effectifs totaux atteignant à long terme 1100 (dont 600 sous-traitants pour les opérations minières). En outre, le chantier de l’usine de dessalement emploie actuellement 500 personnes tandis que le chantier de construction du projet aura un effectif maximum de 1100 personnes (200 aujourd’hui).