AREVA : Résultats du 1er semestre 2009

Communiqué de presse

FAITS ET CHIFFRES / FINANCE

31 août 2009

  • Carnet de commandes de 48 876 M€ : + 28 % par rapport au 30 juin 2008
  • Chiffre d’affaires de 6 522 M€ : + 6 % par rapport au 1er semestre 2008
  • Résultat opérationnel avant complément de provision sur le chantier finlandais OL3 : 566 millions d’euros, soit une marge opérationnelle de 8,7 %
  • Résultat opérationnel : 16 M€
  • Résultat net part du Groupe à 161 M€, soit 4,55€ par action
  • Endettement net de 6 414 M€[1]
  • Augmentation et ouverture du capital d’AREVA à des partenaires stratégiques et industriels et lancement du processus de mise en vente de l’activité T&D
  • Obtention d‘une notation long terme Standard & Poor’s "A" et confirmation du rating court terme "A1" - Perspectives stables

Le Conseil de Surveillance du groupe AREVA, réuni ce jour sous la Présidence de Jean-Cyril Spinetta, a examiné les comptes clos au 30 juin 2009, arrêtés par le Directoire.

Commentant ces résultats, Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire, a déclaré :

"Au 30 juin 2009, notre carnet de commandes atteint un nouveau record, tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 6 % sur le 1er semestre. La performance opérationnelle, traditionnellement peu représentative au semestre dans le nucléaire, l’est encore moins sur les 6 premiers mois de 2009 du fait d’effets de saisonnalité très défavorables : par comparaison, nous avions réalisé 80 % du résultat opérationnel de l'année au seul 1er semestre 2008. Sur l’ensemble de l’exercice 2009 et au périmètre du 30 juin, nous anticipons une forte croissance du carnet de commandes et du chiffre d’affaires et un résultat opérationnel voisin de celui de 2008.

Le modèle intégré d’AREVA a de nouveau démontré son efficacité. Nous avons notamment signé au cours du semestre un protocole d’accord avec NPCIL pour une offre intégrée, 2 à 6 réacteurs, cycle du combustible et T&D. Nous poursuivons activement les négociations avec Duke pour un EPR aux Etats-Unis, et avec EDF pour 4 EPR au Royaume-Uni.

A Olkiluoto le dôme du réacteur sera posé prochainement. Resteront les activités de tuyauterie, les essais et la mise en service. Cependant, le fait que le client TVO n'a pas encore mis en application les mesures d'accélération qu'il avait acceptées en juin 2008 occasionne des délais et des coûts supplémentaires.

AREVA a remis des propositions à TVO visant à revenir à des modalités opératoires conformes aux pratiques habituelles pour la réalisation de grands projets. Nous ne lancerons les dernières phases de travaux qu’après avoir obtenu l’accord de TVO sur ces modalités ou, à défaut, l’émission d’avenants intégrant les conséquences des modifications demandées. Dans ce contexte nous enregistrons un complément de provision sur ce contrat au 1er semestre.

Nous avons annoncé le 30 juin dernier un plan de développement stratégique et financier essentiel pour l’avenir du groupe. L’ouverture du capital à des partenaires stratégiques nous permettra d’approfondir et d’étendre nos relations industrielles et commerciales. Notre bilan et notre capacité à lever les ressources nécessaires à notre développement s’en trouveront renforcés. Nous avons d’ailleurs obtenu de l’agence Standard & Poor’s une notation long terme « A » et la confirmation de notre rating court terme
"A1".

Enfin, nous avons signé avec SIEMENS un nouvel accord de partenariat long terme assurant la continuité de notre coopération dans le domaine du Contrôle Commande des réacteurs nucléaires
".

[1] Y compris l’option de vente SIEMENS intégrée à sa valeur 2007, soit 2049 millions d’euros.