WENRA propose des objectifs de sûreté destinés aux nouveaux réacteurs électro-nucléaires

Brève

ACTIVITES / REACTEURS ET SERVICES

07 juillet 2010

L’association WENRA (Western European Nuclear Regulators'Association), composée des 17 responsables des Autorités de sûreté nucléaire d’Europe de l’Ouest, a proposé le 6 juillet dernier des objectifs de sûreté destinés aux nouveaux réacteurs électro-nucléaires construits en Europe. Ces objectifs sont en totale adéquation avec ceux fixés par l’ASN pour les réacteurs tels que l’EPR™.

Les objectifs de sûreté définis pour les nouveaux réacteurs prennent en compte les retours d’expérience des accidents de Three Mile Island (1979) et Tchernobyl (1986). Par rapport aux réacteurs en exploitation, ces objectifs concernent en particulier :

  • la réduction du risque d’accident avec fusion du cœur,
  • la réduction, en cas de fusion du cœur, des rejets radioactifs dans l’environnement 
  • la résistance aux chutes d’avion, objectif renforcé suite aux événements du 11 septembre 2001.

La conception de l'EPR répond à ces critères.  

L’ASN insiste sur une « harmonisation par le haut » de la sûreté nucléaire et de la radioprotection dans le monde. L’ASN précise que « face à des projets d’exportation de réacteurs ne répondant pas à ces objectifs de sûreté, (elle) n’hésitera pas à dire que de tels réacteurs ne pourraient être construits en France ».